retour sur la sortie de printemps 2017

Écrit par Raymond MOYA. Publié dans Actualités

Ce dimanche après-midi 26 mars 2017, par grand beau-temps, une petite vingtaine de participants à la balade pour fêter le Printemps ont rejoint en covoiturage le très joli village de SALAVRE à 20km au nord de Bourg.

Là nous attendait Martine DELHOMMEAU, botaniste et Conseillère en Agro-écologie pour les jardins naturels en milieu urbain et périurbain.

Si notre guide nous a mis en garde sur les dangers de certaines plantes (les renonculacées en général, les arums...), en revanche l’accent a été mis sur les très nombreuses plantes amies, comestibles et dont certaines sont excellentes au goût :

Au menu, nous avons eu droit à des mets raffinés : la cardamine des prés dont les extrémités sont proches du brocoli miniature, la Berce spondyle, excellent légume que l’on pourrait rapprocher du céleri-branche (attention si l’on s’expose au soleil car elle contient une substance photo-sensibilisante), le Mouron blanc, excellent, l’Origan vulgaire, …, l’Ail des ours qui relève subtilement la salade, la Petite oseille…

La Pimprenelle toute mignonne avec ses petites feuilles si finement découpées accrochées le long de la tige.

Martine nous a rappelé que beaucoup de « mauvaises herbes » d’aujourd’hui étaient les légumes du néolithique.

Certaines plantes sont riches en oligo-éléments et sont donc bénéfiques pour notre métabolisme ; c’est le cas de la Prêle des champs particulièrement riche en silice.

D’autres encore présentent des vertus curatives ou apaisantes ; c’est le cas de la Reine des prés avec ses petites feuilles si joliment découpées, le Plantain lancéolé dont la feuille présente des nervures parallèles, une fois  hachée et appliquée sur la peau calme les piqûres d’insectes, le Sedum telephium: véritable pansement Urgo de la nature, à condition de bien enlever la pellicule qui recouvre sa feuille, le Gaillet molugine, salade de printemps dont les propriétés sont étudiées pour soigner des maladies plus graves,.., la Menthe suave aux petites feuilles arrondies absolument délicieuse et qui calme les spasmes.

En résumé, comme disait la Berce spondyle dans ces temps difficiles préélectoraux : « Ne nous berçons pas d’illusions ! Mais, ne nous faisons pas non plus de Mouron...blanc ! ».

Avons terminé la balade par un goûter partagé symbolique en signe de partage avant de se dire : A la r’voillotte cramaillotte !

Christophe WAGNER

Restez informé en vous abonnant à notre lettre d’information

S'abonner

Merci de l’intérêt que vous portez à notre lettre d’information électronique.

En vous abonnant,vous pourrez suivre l’actualité de Bourg Nature Environnement (BNE) et être informé :

  • De nos actions
  • Des événements particuliers de BNE
  • De nos démarches pour l'environnement
  • De nos sorties
  • etc..

Vous recevrez un e-mail de confirmation, veuillez cliquer sur le lien de confirmation afin que votre inscription soit prise en compte.